Le système alimentaire méditerranéen repose largement sur la production et la consommation des différents types de céréales. Parmi les nombreuses denrées alimentaires à base des céréales, l’une des plus importantes est celle des pâtes.
Dans le monde entier, les pâtes sont synonymes de cuisine italienne. Bien qu’elles fassent, à l’origine, partie de la tradition culinaire italienne – et plus tard européenne – les pâtes ont franchi les frontières internationales pour devenir une forme de nourriture très populaire et même essentielle dans des nombreuses régions du globe. La production mondiale des pâtes s’élève à environ quinze mille tonnes par an, l’Italie étant toujours le principal producteur, suivie par les États-Unis.

Les pâtes peuvent prendre de nombreuses formes différentes et peuvent être préparées de diverses manières, mais elles sont toujours obtenues par la transformation du blé dur (durm est le mot latin pour «dur»). Ce type de blé a été créé par sélection artificielle et se caractérise par des grains plus gros que ceux des autres types de blé et par un endosperme jaune qui donne la couleur des pâtes. Le rendement et la qualité du blé dur (par exemple le poids standard et la teneur en protéines) sont fortement affectés par les conditions météorologiques.

Il est également bien connu que les engrais azotés jouent un rôle important dans le calcul des émissions atmosphériques – gaz à effet de serre – et que ces émissions sont beaucoup plus faibles lorsque les engrais azotés sont plus efficaces. Par exemple, à la fin des hivers pluvieux favorisant la perte d’azote par lessivage dans les eaux souterraines, les plantes sont fortement stressées en raison du manque de nutriments. La quantité d’engrais azoté, la source d’azote (urée, nitrate d’ammonium), la libération lente d’azote, l’utilisation des inhibiteurs, et les calendriers de distribution peuvent donc être radicalement différents en fonction du climat saisonnier.

Actuellement, les producteurs n’ont pas d’accès aux informations susceptibles de favoriser l’utilisation optimale des engrais dans leurs activités agricoles. Par rapport au service climatologique pilote pour la culture du blé dur, l’ambition la plus importante de MED-GOLD est de fournir, pour la première fois, des informations critiques à l’appui de la définition de la stratégie de fertilisation la plus adéquate pour chaque situation spécifique de la culture.

Questions que MED-GOLD va aborder

Échelle de temps saisonnière

Échelle de temps à long terme (projections climatiques)