Le vin est sans aucun doute l’une des composantes les plus représentatives du patrimoine culturel méditerranéen lié à l’alimentation. En effet, le vin a été la boisson préférée pour accompagner les repas des populations méditerranéennes depuis des siècles, bien avant la naissance du concept de régime méditerranéen. Aujourd’hui, le vin est produit dans le monde entier, mais l’Europe conserve toujours son rôle de leader traditionnel dans la vinification – représentant environ 60% de la production mondiale – l’Italie, la France et l’Espagne étant de loin les principaux producteurs.

Vitis vinifera est l’espèce à laquelle appartiennent la quasi-totalité des des centaines des différentes variétés des vignes utilisées pour fabriquer le vin. Les cépages (noms familiers comme Cabernet Sauvignon, Sangiovese, Tempranillo, Touriga Nacional, Assyrtiko, etc.) se distinguent par des caractéristiques allant de la taille et de la couleur à la résistance aux maladies et au temps de maturation. Ces différences ne sont en aucun cas les seuls facteurs qui déterminent la qualité du vin. La qualité des raisins, eux-mêmes influencés par de nombreux aspects tels que le type et la composition chimique du sol, le moment de la récolte, la méthode de taille, l’altitude et la forme du vignoble et la culture locale de la levure sont également très importants. La combinaison de ces facteurs – et d’autres effets – est communément appelée terroir, et en influençant grandement le processus de la fermentation ainsi que le vieillissement, il en résulte des différences marquées entre les vins.

Cependant, le climat est sans doute le composant le plus important du terroir – celui qui a le plus grand impact sur la qualité du vin pour toute variété de vigne donnée. En effet, le climat affecte grandement la composition des raisins matures. Les facteurs importants qui entraînent des variations entre les raisins provenant de différentes zones sont l’exposition au soleil, la différence de température entre la nuit et le jour et, surtout, la quantité de chaleur reçue pendant la saison de croissance et la quantité et les caractéristiques saisonnières des précipitations. En modifiant les limites des zones climatiques et en augmentant la variabilité annuelle, le changement climatique crée des déséquilibres dans la production de vin dans le monde entier, entraînant à la fois une perte de viabilité dans certaines zones et une augmentation de la durabilité dans d’autres. Un exemple est l’expansion récente de la production de vin au Royaume-Uni et au Danemark, où le climat était auparavant relativement inhospitalier pour la culture de raisins de cuve. Cependant, avant même que ces situations extrêmes ne soient vérifiées, le changement climatique a des graves répercussions sur l’expression sensorielle des vins, leur goût, en modifiant la perception typique d’une région donnée, et, potentiellement, aliéner les consommateurs, avec des impacts significatifs sur l’économie régionale.

MED-GOLD développera des services climatologiques qui fourniront des prévisions à long terme – décennales – des principaux facteurs climatiques, ayant un impact sur la croissance et la qualité du raisin, permettant d’anticiper les effets du changement climatique. Ces services aideront les producteurs du vin à gérer les risques dans le cadre de leurs stratégies commerciales à moyen et à long terme. En outre, en fournissant des prévisions saisonnières à différentes échelles spatiales et temporelles, MED-GOLD aidera les producteurs à gérer plus efficacement la protection de la vigne contre les maladies et les ravageurs, augmentant ainsi leurs résultats.

Currently, producers have no access to information that can support the optimal use of fertilizers in their farming activities. The most important ambition of MED-GOLD for the durum wheat climate service pilot is to provide, for the first time, critical information supporting the definition of the most adequate fertilization strategy for each specific crop situation.

Questions que MED-GOLD va aborder

Échelle de temps saisonnière

Échelle de temps à long terme (projections climatiques)